Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

HISTOIRE DE CHAMBRES

Code EAN13: 9782021170948

Auteur : PERROT MICHELLE

Éditeur : SEUIL


Épuisé

Revue de presse

Le repos et l'amour, la quête de Dieu ou de soi, la naissance et la mort... Tout, ou presque, mène à cette pièce intime entre toutes. L'historienne Michelle Perrot raconte la formidable saga de ce lieu où se joue le théâtre de l'existence...
Si Michelle Perrot fait commencer le livre à Versailles, demeure cosmique, abrégé de l'Univers, c'est qu'elle a voulu entrer «en majesté dans notre histoire par la chambre du roi». Elle donne à l'occasion une belle démonstration sur la nature de la monarchie absolue à partir de la seule circulation des individus dans une pièce. Son récit de plus de 400 pages n'ignore aucun espace : chambre conjugale, cellule monacale, chambre d'enfant, chambre de dames, chambre ouvrière, chambre du malade, chambre de deuil... En réalité, un seul n'est pas étudié : la chambre du crime, «faute de culture policière suffisante», regrette l'auteur, qui a le don de raconter des sagas sur des lieux a priori familiers et sans surprise...
Michelle Perrot a tout lu, citant pêle-mêle archives, romans, récits, travaux de collègues historiens. Elle promène le lecteur dans les chambres ouvrières où s'entassent les familles, décrites par le Dr Louis-René Villermé en 1840; mais aussi dans la chambre d'enfant, ou encore la chambre de jeune fille. Elle illustre les mille facettes de la chambre des dames : harem oriental, chambres de bonne, petits salons des courtisanes à la manière d'Odette de Crécy, future Mme Swann, chambres closes du sexe. (Emmanuel Hecht - L'Express du 3 septembre 2009 )

Comment les chambres visitées par Michelle Perrot ne seraient-elles pas romanesques ? «Les retrouver dans le dédale et l'enchaînement des textes fut le principal plaisir de cette recherche», écrit l'historienne, qui tient avec son sujet «fil d'Ariane» et «caverne d'Ali Baba», franchissant les murs de centaines de résidents réels ou imaginaires avec un bonheur et une émotion communicatifs. Il s'agit de répertorier, et d'inventorier, la chambre à coucher, celle que nous avons toujours connue, mais n'a pas toujours existé comme ça ; celle qui semble en voie de disparition dans le logement contemporain, lequel privilégie la chambre des enfants...
Cette empathie, cette inquiétude des sensations d'autrui, de s'approcher au plus près, au plus vrai, fonde l'art des historiens. C'est surtout par le regard de Michelle Perrot sur les détails de son inventaire qu'Histoire de chambres est si romanesque. (Claire Devarrieux - Libération du 3 septembre 2009 )

Mais on entre là sur la pointe des pieds, comme si une révélation était tapie entre les murs, comme si quelque chose de l'énigmatique personnalité d'Allan restait accroché aux rideaux. Un sentiment analogue, celui de frôler un secret d'existence, attend le lecteur du nouveau livre de Michelle Perrot, qu'elle a baptisé «Histoire de chambres». Elle y use pourtant parcimonieusement du «je», à peine si on voit passer quelques silhouettes, dont on soupçonne qu'elles sont proches de l'auteur. Mais parler des chambres, ou en écrire, renvoie chacun à celles où il se réfugie, dans le rêve ou la réalité. La chambre est un miroir, une confidence, un aveu...
De toutes ces chambres si diversement habitées, celle qui lui paraît habitable est la chambre que décrivent Mauriac ou Valery Larbaud, pourvue du merveilleux pouvoir d'isoler, de suspendre le temps et l'existence ordinaires, réserve de silence, de réflexion et de complexité. La vocation des chambres, dans le monde cru, criard, indiscret et tapageur que nous fait l'existence démocratique, est de préserver le droit des hommes au secret. (Mona Ozouf - Le Nouvel Observateur du 10 septembre 2009 )

Prix Femina essai 2009, Michelle Perrot dévoile les secrets des chambres, de la solitude au pouvoir, de la maladie à la création, au social ou à l'intime, de l'Antiquité à nos jours...
L'historienne ne s'y est pas trompée, qui titre Histoire de chambres sans prétention générique, et livre une somme plus personnelle, plus littéraire et plus libre que ses travaux de recherche antérieurs. Si le résultat émerveille et laisse le lecteur s'aventurer sur les chemins de l'imaginaire, la démarche reste néanmoins scientifique, Michelle Perrot ayant retrouvé ici des sources déjà entrevues pour ses livres autour des femmes, du monde ouvrier, des prisons ou de la vie privée...
C'est une véritable histoire de la vie et de ses âges successifs qui se dessine au fil de la lecture, la chambre devenant lieu de joie pour une naissance, un mariage, une vie de famille paysanne dans la promiscuité de la pièce commune; ou lieu de tristesse ou de deuil. (Sabine Audrerie - La Croix du 26 novembre 2009 ) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .
  • ean
    9782021170948
  • Auteur
  • Éditeur
    SEUIL
  • Genre
    Histoire, Civilisation, Société
  • Date de parution
    02/10/2014
  • Support
    Relié
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    1618 g
  • Hauteur
    268 mm
  • Largeur
    200 mm
  • Épaisseur
    39 mm
Aucune actualité liée